Le Quartier-Sud rénové

Début des années quatre-vingt, le Quartier-Sud connaît un fléchissement, les activités se raréfient. Un nouveau comité se forme pour redonner vigueur à l’animation dans le Sud de Jodoigne. Sous l’impulsion de Jean Berwart, nouveau boucher du quartier, plusieurs réunions sont organisées au Café Wipica de l’Avenue Fernand Charlot. De nouveaux habitants s’intègrent au comité où siègent toujours des pionniers comme Hubert Chaltin, Henri Strale ou Roger Houart. La reprise du flambeau est bien assurée et c’est une nouvelle fois une “Fiesse al Viole” qui relance les animations.

Dès 1983 et succédant à la tradionnelle Fiesse al Viole, de nouvelles activités sont mises en chantier. Un marché à la brocante voit le jour sur les pavés de la rue Saint-Médard, à partir du mois d’aôut. Une brochure publicitaire permet l’annonce de cette manifestation.

Cette même année, le comité décide de ne plus inviter d’animateurs “professionnels” pour agrémenter ses fêtes de Saint-Nicolas et de ne plus parcourir les rues avec le Grand Saint. Une nouvelle animation permettra ainsi de resserrer les liens entres les habitants, jeunes et vieux, enfants et parents,… ensemble ils préparent durant plusieurs mois un spectacle qu’ils présentent fin novembre au public toujours plus nombreux (voir page Troupe des Jeunes ). Mais là ne s’arrête pas les nouveautés au Quartier-Sud. On organise des voyages (à l’étranger : Paris, Amsterdam, Londres, …, en Belgique: Chimay, Bruxelles, Bokrijk, Anvers…), des sorties en groupe (Théâtre: Revue du Théâtre des Galeries, Baladins du Miroir, Os à Moelle avec Philippe Lafontaine,…)

N'oubliez pas de réserver vos places !!
Réservez Maintenant !!
X